LE ZÉRO DÉCHET

Le Zéro Déchet au bureauAu bureau, je fais comme à la maison : je trie mais je réduis aussi !

En France, 13 millions de personnes travaillent dans des bureaux, soit 46 % de la population active. Comme à la maison, les sources de gaspillage et de consommation sur le lieu de travail sont nombreuses : on estime que chaque salarié produit entre 120 kg à 140 kg de déchets par an, dont 75 % de papier !

Voici quelques petites astuces qui peuvent être mises en place sur votre lieu de travail pour produire moins de déchets.

 À l'IMPRIMANTE

Contrairement aux idées reçues, le développement du numérique ne comporte pas une diminution automatique de la consommation de papier : chaque employé  consomme annuellement 70 à 85 kg de papier, soit l’équivalent de 3 ramettes par mois ! Et nous avons tendance à moins trier au bureau, vu que seulement 20 % des papiers sont recyclés, contre 41 % à la maison.

Pour changer la donne, tout est histoire de comportements et de réflexes à adopter et partager !

  • Banissez l'impression systématique et favorisez des voies dématérialisées pour communiquer ;
  • Supprimez les aplats de couleur, les photos et les publicités inutiles ;
  • Téléchargez et utilisez la police « EcoFont », elle vous fera gagner jusqu'à 28 % d'encre grâce à sa conception intelligente ;
  • Pensez à configurer par défaut vos impressions en recto-verso ;
  • Sélectionnez le mode ecoprint permet d'économiser de l'encre ;
  • Réutilisez vos impressions râtées pour du brouillon ;
  • Recyclez : tous les papiers se trient !

 À LA CANTINE

Faire appel à un service de restauration sur son lieu de travail permet de gagner du temps et de faire des économies mais chaque repas en restauration collective génère en moyenne 150 à 200 g de gaspillage alimentaire : pour un restaurant servant 500 convives par jour, cela représente 15 à 20 tonnes de déchets produits sur l'année, soit l'équivalent de 30 000 à 40 000 € de pertes.

  • Privilégiez le service au self, pour adapter les quantités et choisir les accompagnements selon vos goûts ;
  • Demandez au personnel d'ajuster votre portion à votre faim ;
  • Ne prenez pas plus de pain que ce que vous consommerez ;
  • Evitez les dosettes ou les emballages en plastique ;
  • Emportez ou partagez ce qui n'est pas consommé ;
  • Triez les emballages et les déchets organiques en fin de repas.

 

 Dans la salle de pause

Si la pause café est un rituel incontournable au bureau, elle trop souvent placée sous le signe du jetable : emballages de sucre, dosettes et surtout gobelets en carton ou en plastique ; ce moment de détente se caractérise pour une production importante de déchets. Comment limiter le jetable au profit du réutilisable ?

  • Prenez votre café dans un gobelet réutilisable ou un mug ;
  • Privilégiez le grand conditionnement sans suremballage pour le café, le thé, le sucre... ;
  • Évitez le suremballage en amenant vos encas dans un récipient réutilisable ;
  • Récuperez les déchets alimentaires pour faire du compost.

 

 POUR LES CONSOMMABLES                                                                                               

Les activités de bureau passent forcément par l’utilisation de produits et d'équipements : l'allongement de leur durée de vie et la prise en compte de critères environnementaux permet de limiter les impacts de ces achats sur l'ensemble du cycle de vie.

  • Adaptez les quantités à vos besoins reels ;
  • Demandez à vos fournisseurs de reprendre ou de réduire les emballages liés au transport ;
  • Choisissez des produits éco-labellisés ;
  • Pensez à la réparation, au marché du réemploi et du matériel reconditionné, notamment pour les équipements de bureautique ;
  • Favorisez les achats de seconde main, notamment pour le mobilier ;