Prévention des déchets

Le rôle des acteurs du territoireNous avons tous une part à jouer dans la prévention des déchets

Une politique de prévention efficace ne peut qu'intégrer l'ensemble des acteurs du territoire, des collectivités aux entreprises, des citoyens aux commerçants : chacun peut agir à son niveau et participer activement à une démarche de réduction !

 Éco-exemplarité : les collectivités donnent l’exemple !

Les services administratifs et techniques, ainsi que les manifestations organisées par les collectivités, génèrent aussi des déchets. Les collectivités peuvent ainsi donner l’exemple en réduisant leur propre production de déchets.

  • Valoriser les déchets des espaces verts en pratiquant le paillage et le mulching : ce sont des pratiques permettant de protéger et d'enrichir les sols tout en  diminuant la production de déchets.
  • Il est possible de limiter les déchets papier des administrations  en limitant les impressions, en privilégiant les documents dématérialisés et en généralisant le recto-verso.
  • S’équiper de gobelets réutilisables peut être une solution pour réduire les déchets liés aux manifestations et autres événements organisées sur le territoire.

 

 Les actions des citoyens : la prévention au quotidien !

Un habitant  du Centre Yonne produit en moyenne 568 kg de déchets par an. Selon l’Ademe chaque citoyen a la possibilité de réduire sa production de déchets de 150 kg par an en adoptant des gestes de prévention.

  • Mettre un autocollant stop-pub sur sa boîte aux lettres permet d’éviter les prospectus publicitaires non sollicités qui vont rapidement finir à la poubelle. Le potentiel de réduction est très élevé, pouvant arriver à 30 kg par personne par an !
  • Pratiquer le compostage avec ses déchets fermentescibles de cuisine (épluchures, restes et rebuts, etc.) permet non seulement d’alléger sa poubelle de 50 kg par personne et par an, mais aussi d'obtenir un amendement de qualité pour son jardin.
  • Réparer, vendre ou donner les meubles, petits électroménagers ou vêtements que l'on n'utilise plus est un geste de bon sens, qui permet de donner une seconde vie aux objets et de détourner en moyenne 13 kg par habitant des poubelles résiduelles. 
  • Les consommateurs peuvent également diminuer leurs déchets dès l’acte d’achat; en évitant le suremballage et les produits jetables ou en privilégiant les produits réutilisables ou rechargeables !

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter le site de l'ADEME  Ça suffit le gâchis !

 

 Les entreprises : la prévention des déchets de la fabrication à la distribution

Dans une entreprise, il est possible d’agir de plusieurs manières en faveur de la prévention des déchets, de la fabrication d’un produit à sa distribution. 

Éviter de produire des emballages en optant pour les contenants réutilisables, réduire les quantités de déchets d’emballages en optimisant le conditionnement ou réduire la dangerosité des déchets en substituant certains produits par d’autres moins toxiques : les leviers d’actions pour les  entreprises sont nombreux.

Les gros producteurs, notamment de déchets fermentescibles, peuvent également agir pour la prévention en travaillant sur la valorisation de leurs déchets in situ par le biais du compostage.

  • Plusieurs commerçants adoptent le système des emballages-navettes pour le transport de leurs produits.
  • Les restaurateurs et les structures d'hébergément du Centre Yonne pratiquent la consigne des bouteilles en verre.
  • Certains industriels font collecter leurs chutes de matériaux (bois, métal, plastique, etc.) pour en assurer le réemploi ou la réutilisation.
  • Les établissements de restauration collective mettent en place des campagnes de lutte contre le gaspillage alimentaire.