Peu de personnes ont conscience de faire du gaspillage alimentaire… Pourtant le gâchis représente en moyenne 25 kg par an et par habitant, dont 7 kg de produits non entamés. De plus, contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette production de déchets ne concerne pas uniquement les plus aisés !

Réduire le gaspillage, pourquoi c’est important ?

 

 

 

 

 

 

Quelques astuces pour réduire le gaspillage alimentaire !

 

 

 

Vérifier ce qu’il reste dans son frigo et faire une liste de courses sont des gestes indispensables pour acheter uniquement ce dont on a réellement besoin et ainsi limiter les risques de gaspillage.

 

 

Il est aussi important de bien déterminer les quantités dont on a besoin afin de ne pas acheter de produits en surplus qui risquent d’être gaspillés plus tard...

 

 

Un frigo trop rempli et mal rangé est souvent source de gaspillage alimentaire : on a tendance à oublier certains produits dans le fond, à les laisser périmer et même à renouveler inutilement le stock !

 

 

Sur les emballages peuvent figurer deux types de date : soit une date limite de consommation (DLC), soit une date limite d'utilisation optimale (DLUO).

 

La Date Limite de Consommation (DLC)

 

La DLC s'applique à des denrées microbiologiquement très périssables, et notamment les produits frais. Elle s'exprime sur les conditionnements par la mention : A consommer jusqu'au.…, suivie de l'indication du jour et du mois. Il faut consommer les produits avant la date indiquée sur l’étiquette !

 

La Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO)

 

La DLUO n'a pas le caractère impératif de la DLC. Une fois la date passée le produit reste consommable mais peut perdre ses qualités gustatives et visuelles. La DLUO s’exprime avec la mention « à consommer de préférence avant... ».

 

Réduire le gaspillage en restauration collective

 

Le gaspillage alimentaire représente une part importante des déchets de cantine.

 

Les causes de ce gaspillage peuvent être nombreuses : un diagnoctic est nécessaire pour déterminer le volume des quantités gaspillées et pour identifier les leviers d'actions possibles.

 

Le SDCY et ses collectivités adhérentes peuvent accompagner tout établissement souhaitant agir pour réduire le gaspillage.

N'hésitez pas à contacter votre intercommunalité ou les agents du SDCY.

 

Quelques exemples d'actions :